Bienvenue dans ma cuisine

Bonjour,
Grâce à ce blog, je souhaite partager mes recettes avec mes amis, ma famille et tous les gourmands qui seront appâtés...
Vous trouverez beaucoup de sucre et quelques grains de sel!

N'hésitez pas à me laisser des commentaires, merci!!!

15/06/2008

Un petit tour enchanté chez Ladurée..

Ah Paris! Ses monuments, son métro, ses quartiers particuliers et plein de charme, la Place des Vosges, ses ponts, la Seine, ses musées, le Louvre, ses boutiques, Tang Frères...
Pour moi, une fois par an environ, Paris est synonyme de ravissement et d'enchantement. J'aimerais tout voir, tout faire, me promener partout! Bien sûr, comme Cendrillon au bal, le temps m'est compté et je rentre à Lyon toujours un peu dépitée de n'être pas allée à tel ou tel endroit.


Le mois dernier, nous sommes allés à Paris... Et cette fois-ci, je tenais à me rendre chez Ladurée. Cette envie me tenaillait depuis la sortie de "Marie-Antoinette" de Sofia Coppola. Ladurée a réalisé les pâtisseries du film.
J'avais "programmé" d'y aller le dimanche matin. Je devais en effet rapporter une réglette de macarons à une amie et je souhaitais les acheter presque au dernier moment.

Le samedi, lors d'une promenade dans le quartier de Saint-Germain, mon coeur a fait boum! Nous sommes tombés juste face à la devanture de la boutique Bonaparte. Mon beau-frère m'a regardé d'un air interrogateur, ne comprenant pas très bien mon emballement... Je me suis ressaisie et nous avons continué notre chemin.


Dimanche matin donc, 8h30, j'ouvre un oeil, 8h31, j'ouvre un autre oeil, 8h32 je file à la salle-de-bain. La mission "Ladurée" avait commencé!


Dans mon périple, j'étais accompagnée par mon copain et ma belle-soeur, valeureux compagnons qui ont bouté la vendeuse ; à la question "désirez-vous autre chose?", ils ont courageusement répondu en coeur "non, merci, ça ira ainsi". Moi je n'en avais pas la force! J'aurais craqué sur les croissants, les éclairs, les briochettes parisiennes, etc, etc.

Mon prince charmant a été incroyablement fort et n'a pas succombé aux chants des petits gâteaux. Ceci dit, il y a une différence fondamentale entre nous : il est capable de résister à de si jolies choses et se contenter d'un macaron. Cependant, il parait qu'il n'est pas le seul, mystère!
Source photos : site Ladurée

Dans mon joli sac vert signé Ladurée, se trouvaient :
Une religieuse au chocolat, une religieuse à la violette, une religieuse griotte-amande (la mienne!), un assortiment de macarons :



Que dire dire concernant le goût? Un délice pour les papilles naturellement! Les parfums sont très raffinés, subtils. J'ai adoré la religieuse griotte-amande, ainsi que celle à la violette (oui j'ai "emprunté" une bouchée). Les macarons sont magnifiques et délicieux, croquants et fondants à la fois. J'ai adoré celui à la noix de coco notamment... Et que dire de celui au citron que j'ai dégusté dans le train ? Pas un bruit, le calme du voyage de retour, juste un petit soupir gourmand...

Pour en savoir un peu plus sur la maison Ladurée, un peu d'histoire...


Quelle maison sera ma prochaine cible? A suivre...



6 commentaires:

Philo a dit…

Je comprends que tu ai craqué chez LADUREE tout est si beau et bon

Bea a dit…

Mon Dieu que c'est beau, il faudra qu'un jour je mette mes photos de patisseries Viennoise, c'est pas mal non plus... Bon je t'ai taguée, tu fais partie des blogs que je visite très souvent... on a envie d'en savoir plus sur toi...

sandrine a dit…

je crois que j'aurais tout mangé !

Delphes a dit…

Et bien, j'avais du retard dans tes recettes, il y a un moment que je n'étais pas venue voir... Même avec un peu de retard, la sortie Ladurée mérite un petit commentaire de ma part vu que la religieuse à la violette était la mienne ! Pour résumer : chou très bon, crème pâtissière vraiment très bonne et non écœurante (c'était ma crainte, ne connaissant pas trop le goût violette dans les gâteaux), c'était même très fin, mais je suppose que la réputation de cette maison ne vient pas de n'importe où...

Le bôf a dit…

Remettons une ou deux choses en place : en effet, tu as oublié de donner l'avis (pourtant expert) des frangins de ton prince charmant qui sont :
1) la religieuse au chocolat n'est pas assez chocolat (peut être que le chou était en trop ?)
2) chez LADUREE, ils n'avaient même pas de meringue, seule pâtisserie digne de ce nom.

nanounette a dit…

Je rève de déguster la religieuse à la violette! je dois bientôt aller à Paris....faire un tour chez Ladurée.